Reposant principalement sur les données publiées par l’OMS, cette note vise à dresser un tableau des principales dispositions, législatives et réglementaires, prises par les différents pays de l’UE en vue de réduire la consommation dommageable d’alcool. Elle fournit également des éléments permettant de situer la France par rapport aux autres pays.  L’analyse  porte  principalement  sur  cinq  thématiques  définies  par  l’OMS  qui  rassemblent  les  mesures  recommandées les plus importantes : limiter l’alcool au volant et l’accessibilité des boissons alcoolisées, rendre l’alcool plus onéreux, limiter la publicité et le marketing en faveur de l’alcool, informer les consommateurs sur les conséquences de l’alcool.

Christophe Palle, OFDT, Note N° 2020-03, juillet 2020, 16 p.

Téléchargez la note

L’observation des pratiques de jeux d’argent et de hasard (JAH) en population générale est réalisée en France depuis 2010, grâce au Baromètre de Santé publique France (SpF), enquête de référence sur les comportements de santé des adultes, qui intègre un volet d’enquête ciblé sur les JAH tous les 4 à 5 ans (dans les éditions 2010, 2014 et 2019). Dans le contexte de l’intégration des JAH dans le périmètre institutionnel de l’OFDT à compter du 1er juillet 2020, ce numéro de Tendances rend compte des évolutions des pratiques de jeux des Français sur dix ans, en fréquence, en intensité ainsi qu’en termes de dommages sociaux. La nouvelle édition du Baromètre de SpF, menée auprès d’un échantillon représentatif de 10 352 Français âgés de 18 à 85 ans, dont 4 720 joueurs dans l’année, permet d’actualiser les connaissances sur les pratiques de jeu parmi les adultes (18-75 ans) et les profils des joueurs.

Jean-Michel Costes, Jean-Baptiste Richard, Vincent Eroukmanoff, Olivier Le Nézet, Antoine Philippon, OFDT, Tendances, n° 138, juin 2020

Téléchargez le numéro de Tendances

Le bulletin présente une synthèse des résultats de l’enquête nationale DRAMES 2018 décrivant de façon précise l’implication des substances faisant l’objet d’abus dans les décès toxiques en France. Depuis 2002, l’enquête DRAMES recense les cas de décès notifiés par des toxicologues analystes experts judiciaires (convention ANSM/CNBAE), des médecins légistes, complétés par les cas recueillis directement par les centres d’Addictovigilance, permettant ainsi d’identifier les substances impliquées, et d’estimer l’évolution du nombre de ces décès et des substances impliquées au cours du temps.

Association Française des Centres d’Addictovigilance, Bulletin n°15, Juin 2020

Téléchargez le document

183 ordonnances ont été recueillies auprès des pharmaciens du réseau PSSP (Pharmaciens Sentinelles de Santé Publique)et de l’Ordre des Pharmaciens PACA Corse. Elles comprenaient 242 lignes de médicaments psychoactifs et ont été présentées par des patient·e·s âgés de 31,8 ans en moyenne dont 79% d’hommes. "le médicament le plus fréquemment retrouvé est le Lyrica (prégabaline), en hausse par rapport à 2018 (présent sur 44% des OSIAP) suivi par les benzodiazépines (zolpidem, zopiclone et bromazépam essentiellement) et les opioïdes (codéinés tramadol et Subutex pour les plus fréquents)."

CEIP Addictovigilance Paca Corse, juin 2020, 1 p.

Téléchargez le document

"183 ordonnances ont été recueillies auprès des pharmaciens du réseau PSSP (Pharmaciens Sentinelles de Santé Publique)et de l’Ordre des Pharmaciens PACA Corse. Elles comprenaient 242 lignes de médicaments psychoactifs et ont été présentées par des patient·e·s âgés de 31,8 ans en moyenne dont 79% d’hommes. Le médicament le plus fréquemment retrouvé est le Lyrica (prégabaline), en hausse par rapport à 2018 (présent sur 44% des OSIAP) suivi par les benzodiazépines (zolpidem, zopiclone et bromazépam essentiellement) et les opioïdes (codéinés tramadol et Subutex pour les plus fréquents)."

CEIP Addictovigilance Paca Corse, juin 2020, 1 p.

Téléchargez le document

Cet Atlas vise à documenter tant les prises en charge que l’offre disponible en santé mentale (incluant les troubles mentaux liés à l'usage de substances psychoactives),en tenant compte des situations spécifiques, et notamment celles de populations particulièrement vulnérables du fait de leur âge ou de leur milieu de vie.

Magali Coldefy, Coralie Gandré, Irdes, mai 2020, 160 p.
Téléchargez le document

Ce rapport analyse les effets de la pandémie au Covid-19 sur le marché des drogues en Europe : il détaille la situation pour les principaux produits consommés (cannabis, héroïne, cocaïne, ampthétamines, NPS) : demande, production, trafic et offre. Il rend compte notamment de prix plus élevés, pénuries locales et puretés diminuées. Il montre aussi comment le crime orgaisé maintient son activité en adaptant les modalités de transport, les routes du trafic et le maintien de la clandestinité.

EMCDDA, Europol, Lisbon, May 2020
Téléchargez le rapport (en anglais)

"Les ventes de médicaments de substitution aux opioïdes (MSO) des grossistes aux pharmacies d’officine sont orientées nettement à la hausse (+ 5,5 %) en mars 2020 comparé à mars 2019. Cette hausse se concentre essentiellement sur les ventes de méthadone qui croissent de 14,7 % en mars 2020 comparé à mars 2019, hausse très supérieure à celle des 12 derniers mois. En revanche concernant les ventes de BHD, la hausse en mars 2020 comparé à mars 2019 est très légère (0,9 %) et comparable l’augmentation des ventes sur les 12 derniers mois. Concernant les ventes de kits de Stéribox, celles-ci sont orientées à la baisse (- 6,6 %) en mars 2020 comparé à mars 2019, selon la même tendance que celle observée au cours des 12 derniers mois (- 4,3 %)"

OFDT, mai 2020, 5 p.

Téléchargez le document

Derniers contenus professionnels