Ce référentiel a pour objectif d'accompagner la prévention de l’entrée dans les conduites addictives chez les jeunes en région Bourgogne Franche-Comté. La prévention en addictologie est en pleine mutation. Elle intègre des approches basées sur des recherches scientifiques menées en sociologie, psychologie, promotion de la santé et neurosciences. Des programmes structurés de renforcement des compétences psychosociales sont mis en avant dans la littérature nationale et internationale et font preuve de leur efficacité. Ces avancées demandent donc aux opérateurs de prévention, aux professionnels au contact des jeunes et aussi aux financeurs un changement souvent radical de leurs pratiques. De façon claire, pédagogique et concise, ce référentiel apporte les connaissances et les repères méthodologiques utiles pour mettre en lien les actions de prévention avec ces avancées. Il donne des repères sur les conduites addictives et leur prévention, présente les composantes pour des stratégies de prévention efficaces et probantes, offre les éléments clés de la méthodologie de projet en l'illustrant d'études de situations ainsi que les éléments de base pour construire l'évaluation d'un projet.

IREPS Bourgogne Franche-Comté, 2018, 64 p.


Téléchargez le guide

Ce feuillet est destiné aux intervenants des écoles secondaires qui souhaiteraient développer, améliorer ou modifier leur offre de prévention dans leur milieu en matière de consommation de cannabis et d’autres substances. Le document présente les principales questions préalables à se poser ainsi que les compétences à développer et les savoirs à prioriser auprès des élèves. Les conditions d’efficacité et les pièges à éviter sont également présentés.

Ministère de la santé et des services sociaux du Québec, 2018, 4 p.

Téléchargez le document

"Au regard des données disponibles, dont l’expérience clinique rapportée par les différents acteurs concernés, et compte-tenu du problème de santé publique majeur que représente l’alcoolisme, l’ANSM a décidé d’octroyer l’AMM à la spécialité BACLOCUR® (baclofène) 10 mg, 20 mg et 40 mg dans l’alcoolo-dépendance, en raison de l’intérêt pour la prise en charge des patients en échec thérapeutique et donc d’un bénéfice pour la santé publique, en prévoyant un suivi renforcé dès sa commercialisation."

ANSM, 23 octobre 2018

Lire le communiqué en ligne
Voir aussi le dossier en ligne de l'ANSM sur le Baclofène

Ce guide vise à aider les personnels des établissements d’enseignement supérieur à définir et à mettre en œuvre une politique d’établissement permettant l’organisation d’événements sûrs et responsables. Il propose des informations réglementaires et le point de vue d'un sociologue sur le bizutage, des données pour accompagner les associations étudiantes (responsabilité des chefs d'établissement, dispositif d'accompanement : formation des étudiants, réduction des risques, données épidémiologiques...). Il est illustré de 8 fiches pratiques.

Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation, octobre 2018, 86 p.

Téléchargez le guide

Au sommaire de ce nouveau numéro de la revue Prospective Jeunesse :

  • "Sois viril mon fils!". Quand la sanction scolaire encourage la désobéissance / S. Ayral, Y. Raibaud
  • Méthadone : Mémoires d'une désobéissance médiclae  / C. Remy
  • Hors la loi ou pédagogues ? Les parents face à la consommation d'alcool des ados / M. de Duve

Prospective Jeunesse, n°83

Téléchargez la revue

Après l’Uruguay en 2013, le Canada est le deuxième pays du monde – le premier au sein du G7 – à légaliser la production, la distribution et la détention de cannabis à usage récréatif. À compter du 17 octobre 2018, les adultes canadiens sont autorisés à acheter du cannabis produit sous licence, à détenir jusqu’à 30 grammes de cannabis et, dans la plupart des provinces, à cultiver jusqu'à quatre plants de cannabis à domicile.
Le cannabis ne sera plus considéré comme un stupéfiant au Canada mais, au même titre que l’alcool, taxé et vendu dans des magasins spécialisés contrôlés par l’État auxquels seuls les adultes auront accès. La décision de légaliser le cannabis, imposée par le gouvernement central, donne lieu à des régimes différents de régulation. Les retombées, en termes de consommation et de protection des mineurs, seront le principal critère de succès de cette réforme qui, à l’approche des élections fédérales de 2019, constitue un enjeu politique saillant.
Cette synthèse décrit le processus de réforme, les objectifs de la nouvelle législation et les modalités de régulation du marché mises en place, avant de conclure sur les points de vigilance à suivre.

Ivana Obradovic, Note 2018-04, OFDT, 26 p., Octobre 2018

Téléchargez la note

Depuis plus de deux décennies, la consommation de tabac est en baisse au Québec. Malgré cela, certains groupes fument encore de manière substantielle. C’est le cas des jeunes adultes âgés de 18 à 34 ans, chez qui la prévalence du tabagisme (23,7 %) est plus élevée que celle de l’ensemble de la population de 12 ans et plus (18,4 %).
Cette synthèse de connaissances a permis d’évaluer l’efficacité des interventions de renoncement au tabac pour les jeunes adultes. Elle s’est également concentrée sur les facteurs pouvant exercer une influence prépondérante sur la participation des jeunes adultes dans ces interventions.

Sébastien O'Neill, INSPQ, 15 octobre 2018

Téléchargez le document

Derniers contenus professionnels