Les réponses à cet AAP doivent contribuer à renforcer la prévention et la réduction des risques et des dommages et s’inscrire dans les quatre axes prioritaires retenus pour le territoire des Bouches-du-Rhône au titre de 2019  :


->Actions à destination du public jeune
->Actions à destination des personnes vulnérables
->Actions en santé festive
->Actions à destination des professionnels de première ligne


Date de clôture de dépôt des dossiers : 16 mai 2019

Téléchargez l'appel à projets,  

Téléchargez le dossier cerfa sur le site Service public

L’appel à projets 2019 propose 4 volets d’intervention :

  •  Un volet consacré à la déclinaison du plan cancer régional, adopté par l’Assemblée plénière le 29 juin 2018. Ce volet soutiendra des actions relevant des trois axes suivants : la prévention et le dépistage, le soutien aux malades et à leur famille, et le soutien au développement de lieux d’hébergement.
  • Un volet « santé des jeunes » dont l’axe « parcours santé des jeunes » s’inscrit dans un partenariat plus structuré avec la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, et l’Agence régionale de santé.
  • Un volet « santé des populations vieillissantes » renforcé, afin de soutenir un plus grand nombre d’actions et de répondre aux problématiques liées aux évolutions de la démographie régionale. Ce volet s’inscrit en complémentarité avec les champs d’intervention du « Gérontopôle Sud », nouveau centre ressources régional de santé fondé par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et l’Agence régionale de santé.
  • Un volet sur l’« accès aux soins et aux droits de santé » afin de contribuer à un égal accès social et géographique à la prévention et aux soins. Celui-ci portera une attention particulière aux populations en situation de vulnérabilité ou d’isolement, notamment celles résidant dans les territoires ruraux et péri-urbains, et encouragera la mise en place de parcours de santé intégrant la prévention.


Date limite de réponse 30 juin 2019

En savoir plus

L'appel à projets du département des Alpes Maritimes est paru.

Les projets devront s'inscrire dans les objectifs stratégiques inscrits dans la feuille de route régionale 2019 :

  • Renforcer la prévention et agir sur la précocité des consommations (jeunes et publics vulnérables)
  • Soutenir le développement de duispositifs de réduction des risques et des dommages adaptés aux publics et territoires (milieu festif, quartiers prioritaires politique de la ville)
  • Soutenir la mise en oeuvre de programmes de sensibilisation et de formation spécifique à la thématique addictive (professionnels de première ligne)

La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 10 mai 2019.

Téléchargez l'appel à projets

Téléchargez la feuille de route MILDECA pour la région PACA

Les personnes qui consomment de l’alcool de façon modérée bénéficient d’un risque amoindri pour certaines maladies cardiovasculaires. Mais, il faut être prudent car si les études ayant démontré ces associations favorables tentent de contrôler l’effet de variables tierces, il se pourrait que d’autres habitudes de vie distinguent les buveurs modérés des autres.

Educ Alcool, mars 2019

Téléchargez le document

Les benzodiazépines font partie des médicaments psychotropes les plus consommés en France. Cette revue de la littérature fournit différentes données sur l'usage et l'impact des molécules à visée anxiolytique et hypnotique, afin que les médecins du travail puissent proposer des mesures de prévention, tant sur le plan collectif qu'individuel.

Hache P., Références en santé au travail, n°157, mars 2019

Téléchargez l'article

Les effets dépresseurs de l’alcool et du cannabis se multipliant lorsqu’ils sont combinés, la publication pointe du doigt le fait que le jugement, le temps de réaction et la coordination sont particulièrement affectés alors que la conduite automobile est absolument contre-indiquée. Soulignant le fait que l’ordre de leur consommation produit des effets différents sur le corps humain, Éduc’alcool indique dans cette nouvelle publication que les effets du cannabis peuvent être plus intenses si on a bu de l’alcool au préalable alors que c’est l’effet inverse qui se produit lorsqu’on consomme du cannabis avant de boire de l’alcool.

Educ Alcool, avril 2019

Téléchargez la brochure

Cet appel à projets vise à favoriser la construction d’un projet  politique,  partagé  avec  les habitants, ainsi que la mobilisation concertée des ressources disponibles, afin de changer la donne, à l’échelle d’un territoire, en matière de conduites à risque des jeunes liées aux substances psychoactives.  Il  est  à  destination  des  collectivités  locales,  en  particulier  les  municipalités, souhaitant s’engager résolument sur ce sujet.

Date limite 1er mai 2019

Téléchargez l'appel à projets

Derniers contenus professionnels