"Un des grands points de divergence entre les acteurs de santé et le lobby des alcooliers concerne la publicité pour les boissons alcooliques. Alors que les acteurs de prévention, en particulier l'ANPAA, demandent une limitation de cette pression publicitaire pour diminuer la consommation d'alcool en France, une des plus élevée au monde, les alcooliers et les annonceurs ne cessent d'exercer "leur créativité" pour nous inciter à consommer et ce, dans tous les secteurs de la vie quotidienne, à destination de tous les publics, en particulier les jeunes"

Nicolas Simon, Bernard Basset, Alain Rigaud et al., ANPAA, décryptages n° 32, mai 2018

Téléchargez le document

L’Institut national du cancer lance sa nouvelle campagne d’information sur les deux principaux facteurs de risque de cancers : le tabac et l’alcool.
Deux spots seront diffusés du 22 mai au 10 juin en télévision et déclinés sur le web. Ils seront soutenus par une campagne dans la presse et sur les réseaux sociaux (plus de détails sur le dispositif de campagne dans le dossier de presse).
L’ensemble du dispositif renvoie vers des pages informatives et interactives sur le site permettant d’accéder à du contenu spécifique sur la prévention des cancers et plus spécifiquement sur le risque lié à l’alcool et au tabac.


Page interactive Tabac et cancers
Page interactive Alcool et cancers

Téléchargez le dossier de presse
Visionner les clips vidéos

Ce rapport très complet aborde successivement les caractéristiques physiques de la cigarette électronique, la toxicité des différents composants, les effets sur la santé (dépendance, maladies cardiovasculaires, cancers, maladies respiratoires, développement et reproduction...), l'implication en santé publique (arrêt du tabac, réduction des risques...).

Kathleen Stratton, Leslie Y. Kwan, David L. Eaton, National Academies of sciences engineering medicine, 2018, 775 p.

Téléchargez le rapport

Les fumeurs qui souhaitent arrêter de fumer peuvent désormais bénéficier d'une prise en charge par l'Assurance maladie à hauteur de 65 % de deux traitements de substitution nicotinique. Par ailleurs, le ministère a confirmé que le forfait d'aide au sevrage de 150 € par an et par assuré est maintenu jusqu'à la fin de l'année 2018.

Remboursement des substituts nicotiniques : un levier pour arrêter de fumer
CNCT, mai 2018
Lire le communiqué


Arrêté du 22 mars 2018 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables aux assurés sociaux - Gommes
Téléchargez l'arrêté
Arrêté du 9 mai 2018 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables aux assurés sociaux - Patchs
Téléchargez l'arrêté

 

Ce fonds, créé au sein de la Caisse nationale de l’Assurance Maladie (Cnam) depuis le 1er janvier 2017, contribue au financement d’ actions locales, nationales  et  internationales en  cohérence avec le programme national de réduction du tabagisme.
3 Appels à projets sont émis

  • Appel à projets « Mobilisation de la société civile » dans le cadre du fonds de lutte contre le tabac
    Date limite de soumission et d’envoi des dossiers à la Cnam : 10 juin 2018 minuit.
  • Appel à projets INCa/Iresp de recherche et d’intervention pour réduire et lutter contre le tabagisme
    Date limite de soumission en ligne : 4 juillet 2018, minuit
  • Appel à candidatures « Déploiement de l’intervention TABADO pour l’accompagnement à l’arrêt du tabac chez les jeunes en lycées professionnels et centres de formation des apprentis» de l’INCa
    Date limite de soumission en ligne : 15 juin 2018

En savoir plus

L'IReSP et l'INCa lancent, avec la collaboration du comité technique du Fonds de lutte contre le tabac, un appel à projets de recherche et d’intervention pour réduire et lutter contre le tabagisme.

Cet AAP est composé de 3 volets :

  • Déterminants, trajectoires, leviers d'action sur les comportements liés au tabac dans la population générale.
  • Cancer : dynamique de dépistage, diagnostic précoce, prévention tertiaire et biologie.
  • Arrêt du tabac chez les patients non cancéreux et recherche en services de santé

 

Lancement de l'AAP : 20 avril 2018

Ouverture du dépôt des projets :  mai 2018

Fin des dépôts : 4 juillet 2018, minuit

En savoir plus

Ce guide s’adresse à tous les professionnels socio-éducatifs, paramédicaux et médicaux du dispositif spécialisé en addictologie (CSapa, Caarud, ElSa, services hospitaliers d’addictologie…), mais également aux acteurs de la santé communautaire ou de la prévention en milieu festif, médecins généralistes, pharmaciens,.... Il a été élaboré en s'appuyant sur la pratique et l'expertise des professionnels de terrain et s'articule en trois grands chapitres : sensibiliser au dépistage dans et hors les murs; organiser le soin dans une approche globale; prévention des contaminations.

E. Hoareau, C. Reynaud-Maurupt, GRVS, Fédération Addiction, RESPADD, mai 2018, 96 p.

En savoir plus (téléchargement du guide)

Au sommaire

  • Editorial : Naloxone, pour une diffusion large et efficiente (ce qui n’est pas le cas actuellement);
  • Analyse bibliographique : Buprénorphine seule ou avec naloxone : Qu’est-ce qui est le plus sûr ? / Dr Maroussia Wilquin
  • Pas d’impact de la mise sur le marché d’une forme inviolable d’oxycodone en Australie sur les mésusages d’opioïdes / Pr Benjamin Rolland
  • Douleur chronique, opioïdes et risques addictifs Après la surexposition (crise américaine), les restrictions tout azimut ! / Pr Serge Perrot 
  • Douleurs liées aux mucites : episil®, pourquoi pas ? / Pr René-Jean Bensadoun • L’addiction, c’est comment ailleurs ? Aujourd’hui : l’Inde / Lekhansh Shukla 

Téléchargez le bulletin

Derniers contenus professionnels