Conclusion de l'analyse : La substitution nicotinique est un moyen efficace et sûr comme soutien à l’arrêt du tabagisme chez les fumeurs qui sont motivés pour arrêter de fumer. Cela vaut autant pour les fumeurs « sains » que pour les fumeurs ayant une affection cardiaque, pulmonaire ou psychiatrique. Son utilisation pendant la grossesse paraît également être efficace et sûre. Pour la pratique : Toutes les formes de substitution nicotinique accroissent le pourcentage d’arrêt du tabagisme, et elles constituent le premier choix dans le traitement pour l’arrêt du tabagisme (niveau de preuve élevé). Elles sont recommandées chez tous les fumeurs qui dépendent de la nicotine et qui sont motivés et prêts à arrêter de fumer (9). Cette recommandation est une fois de plus étayée par de la dernière mise à jour de la synthèse méthodique Cochrane sur ce sujet.

Minerva, Analyse brève, 17 décembre 2018

Lire l'analyse en ligne

Synthèse des avis du CSST : Le Comité estime, qu’il est pertinent d’autoriser l’usage du cannabis[1] à visée thérapeutique pour les patients dans certaines situations cliniques et en cas de soulagement insuffisant ou d’une mauvaise tolérance des thérapeutiques, médicamenteuses ou non, accessibles (et notamment des spécialités à base de cannabis ou de cannabinoïdes disponibles). Cet usage peut être envisagé en complément ou en remplacement de certaines thérapeutiques.

ANSM, 13 décembre 2018

Lire le point d'information

Sommaire :

  • Editorial : L’AMM du baclofène, question de dose…, Oxycodone, le retour !? / Dr Stéphane ROBINET, Strasbourg, Dr Jacques Pouymayou, Toulouse, Dr Patrick SICHERE, St-Denis, Dr Virginie PIANO, Draguignan,
  • Syndrome d’abstinence néonatale : morphine ou méthadone ? / Dr Maroussia WILQUIN, Abbeville (80),
  • Le risque de décès par opioïde antalgique est très faible chez les patients cancéreux / Le Comité de Rédaction,
  • Analyse bibliographique : Impact des MSO (buprénorphine et méthadone) sur la mortalité / Matthew Hickman et al., UK, Pr Olivier COTTENCIN, Lille, MSO,
  • overdoses et réduction des risques, Quoi de neuf du côté de Big Pharma ? / Mustapha BENSLIMANE, Paris, Dr Stéphane ROBINET, Strasbourg, Fabrice OLIVET, Paris,
  • La prégabaline en peropératoire affecte les fonctions cognitives D’après une récente publication dans Anesthesiology,


N°73, novembre 2018

Téléchargez la revue

 

Après une définition de la notion de travail pair, ce guide traite du savoir d'expérience, de la plus-value du travail pair (pour les institutions, les personnes accompagnées, les travailleurs sociaux et les travailleurs pair), de la formation, du statut des personnes embauchées et de leur recrutement.


DIHAL, FNARS, 2018, 80 p.

Téléchargez le document

Que disent les données scientifiquement validées à propos du cannabis et des cannabinoïdes à usage médical? Quelle est la différence entre les médicaments et les préparations à base de cannabis et pourquoi est-ce important? De quelle manière cette question est-elle réglementée dans l’Union européenne? Ce rapport se penche, parmi d’autres, sur ces questions.

EMCDDA, décembre 2018, 48 p.

Téléchargez le rapport

Madame A a saisi le Comité éthique et cancer au sujet de l’usage thérapeutique du cannabis pour soulager la douleur dans un contexte de soins. Dès lors, Madame A interroge le Comité éthique et cancer sur le caractère « inéthique » de l’interdiction du cannabis dans un contexte thérapeutique, notamment au regard du principe de non-malfaisance, comparant cette interdiction à « un refus de soins » de la part des autorités.

Comité éthique & cancer, Avis n°35 du 26 novembre 2018

Téléchargez l'avis

Ce flyer, qui se transforme également en affiche, comporte plusieurs parties notamment sur les effets de la chicha sur la santé, la réduction des risques, la réglementation et les ressources à proximité.

Comité technique parisien de prévention du tabagisme, RESPADD, novembre 2018

Téléchargez le flyer

Depuis 2017, le nombre de fumeurs quotidiens diminue. Le tabagisme reste néanmoins un marqueur social : les personnes en situation de précarité et d’exclusion sont aujourd’hui les plus consommatrices de tabac. Pourtant, tout le monde peut réussir à arrêter de fumer ! C’est également vrai pour les personnes en situation de précarité, qui sont, elles aussi, nombreuses à souhaiter arrêter de fumer mais qui ont besoin d’accompagnement adapté.

Agence régionale de santé (ARS) Bretagne, 2018

Téléchargez le document

"Ce numéro rassemble des contributions hétérogènes : l’interview-plaidoyer d’une ex-usagère devenue pair aidante, Samanta Borzi ; les résultats de la première enquête d’ampleur sur la consommation féminine de drogues en Belgique (Gen-STAR, Sarah Simonis) ; l’analyse de la production de normes genrées au tribunal pour enfants par Arthur Vuattoux. La promotion de la santé n’est pas en reste grâce à l’appel de Catherine Markstein pour une auto-santé des femmes. Manuel Dupuis et Pierre-Henri Mullier ont récolté les représentations des patients de leur centre de jour sur l’alcoolisme au masculin et au féminin. Enfin, Michaël Hogge attire notre attention sur le risque d’hyponatrémie en cas de consommation de MDMA et de fortes chaleurs, phénomène peu connu et auquel les femmes sont potentiellement plus sensibles que les hommes."

Revue de Prospective Jeunesse, n° 84, octobre-décembre 2018

Téléchargez la revue

Derniers contenus professionnels