Alors que le cannabis reste interdit au niveau fédéral, huit États américains sur 50 (Colorado, État de Washington, Oregon, Alaska, Californie, Maine, Massachusetts, Nevada) en ont depuis 2012 légalisé la culture, la vente, la détention et la consommation à des fins récréatives à partir de 21 ans. Washington DC a pour sa part approuvé la légalisation de la possession et de la culture de cannabis pour usage personnel mais sans dispositions pour un marché régulé. Ces changements dans le statut légal du cannabis « récréatif » interviennent alors que 29 États américains en autorisent déjà l’usage « thérapeutique ». Au total aujourd’hui, moins d’un État américain sur quatre applique la politique de prohibition du cannabis telle qu’elle est formulée par la loi fédérale américaine.

Ivana Obradovic, OFDT, note, mars 2017

Téléchargez la note

Longtemps moins concernées par les usages de drogues, les femmes auraient tendance à adopter des comportements plus proches de ceux des hommes et donc à consommer davantage. L’influence des différences entre les sexes s’estomperait dès lors que les fonctions sociales attribuées aux hommes et aux femmes seraient moins spécifiques. Afin d’apprécier cette situation et de voir comment elle se traduit dans les réponses publiques apportées au phénomène des pratiques addictives, l’OFDT propose, une synthèse de différents travaux relatifs à ces questions. À l’occasion de la journée internationale des femmes du 8 mars, ce numéro de Tendances revient sur les niveaux de prévalence par sexe, les éléments de convergence et la place des femmes dans le dispositif de soins en addictologie et d’application de la loi.

François Beck, Ivana Obradovic, Christophe Palle et al., Tendances, n° 117, 2017-03, 8 p.

Téléchargez la revue

Le bilan annuel du tableau de bord tabac de l’OFDT donne une vue synthétique des évolutions au cours de l’année écoulée. Le document préparé par Aurélie Lermenier-Jeannet revient sur les principaux constats pour l’année 2016 lesquels s’inscrivent dans un contexte marqué par l’entrée en vigueur du paquet neutre standardisé (PNS) - même si l’obligation de vente de ce type d’article n’est obligatoire que depuis janvier 2017 - et l’opération « Moi(s) sans tabac » menée en novembre 2016.

Aurélie Lermenier-Jeannet, OFDT, 2017, 10 p. Téléchargez le document 

Alors que les usages de cannabis des adolescents sont supérieurs à la moyenne nationale en Midi-Pyrénées, une campagne de sensibilisation et de repérage des usages problématiques de la substance a été lancée au printemps 2016 par le rectorat de Toulouse auprès des lycées publics de l’académie. Confiée aux soins des infirmiers scolaires des établissements, la campagne d'une durée de deux semaines avait pour but d’engager le dialogue avec les élèves en visite à l’infirmerie au sujet du cannabis, sous le sceau du secret professionnel. Il s'agissait d’identifier de façon objectivée les jeunes potentiellement en difficulté avec leurs usages pour mieux les orienter vers les services d’aide. Cette expérience pilote baptisée RepCan, programme de repérage précoce des usages problématiques de cannabis chez les lycéens, a fait l’objet d’une évaluation à court-terme à la demande du service médical du rectorat de l’académie de Toulouse. Cette étude, portant sur le processus mis en place et les premiers résultats observables, est présentée dans ce rapport.

Carine Mutatayi, Stanislas Spilka, OFDT, 28 p., Décembre 2016

Téléchargez le rapport

Les nouvelles technologies (ordinateur, smartphone, tablette et console de jeux...) se sont ajoutées à la télévision et permettent de plus en plus aux adolescents d’être connectés sur Internet qui leur donne accès à divers contenus en tout lieu et quasiment sans interruption. Cette contribution vise à mieux quantifier le temps que les collégiens passent devant les divers types d’écrans et à interroger d’éventuelles associations entre la durée d’exposition et certaines pratiques ou comportements.

Les pratiques d’écrans chez les collégiens. De la complexité de mesurer les usages, Ngantcha Marcus, Janssen Éric, Godeau Emmanuelle, Spilka Stanislas, Agora débats/jeunesses, 4/2016 (N° Hors série), p. 117-128

Lire l'article

  • L’alcool reste de loin le produit le plus expérimenté par les collégiens, mais les niveaux d’usage observés ont nettement baissé entre 2010 et 2014. Avec 28%  des élèves qui déclarent avoir déjà connu une ivresse à la fin du collège, ces dernières apparaissent moins fréquentes et plus tardives qu’en 2010.
  • L’usage  quotidien de tabac présente une baisse comparativement à 2010 malgré une expérimentation qui est restée stable en 2014. Quantifiée pour la première fois parmi les collégiens en 2014, la diffusion de la chicha révèle une popularité importante de ce mode d’usage du tabac.
  • Le cannabis demeure la substance illicite la plus répandue parmi les collégiens. Il a été expérimenté en 2014, comme en 2010, par un collégien sur dix.
  • Si une grande partie des collégiens se souviennent avoir eu une information de prévention sur les usages de substances psychoactives, on observe toutefois une forte disparité entre les dernières et les premières années du collège avec des élèves de 6eet 5e qui apparaissent nettement moins concernés par de telles interventions.

In : La santé des collégiens en France / 2014. Données françaises de l’enquête internationale Health Behaviour in School-aged Children (HBSC)

Téléchargez le document

trend pCe rapport présente les dernières données sur les pratiques des usagers de drogues de l´agglomération marseillaise, présents dans l’espace festif techno et dans le milieu urbain.

Tendances Récentes Et Nouvelles Drogues 2015 - Rapport de l’enquête Trend – site de Marseille
Etienne Zurbach, Emmanuelle Hoareau, OFDT, Addiction Méditerranée, 2016

Téléchargez le rapport

  • Les infections sexuellement transmissibles bactériennes en France : situation en 2015 et évolutions récentes /Ndeindo Ndeikoundam Ngangro  et coll.
  • Dépistage de l’infection par le VIH en France, 2003-2015 /Françoise Cazein et coll.
  • Caractéristiques sociales et comportementales des personnes séropositives pour le VIH décédées en 2010 en France métropolitaine : quelles implications pour la prise en charge ? /France Lert et coll.
  • Caractéristiques des infections VIH très récentes et réseaux de transmission à partir des données de la déclaration obligatoire, France, 2012-2014 / Jean Capsec et coll.

BEH, n°41-42, 29 novembre 2016
Téléchargez la revue


Derniers contenus professionnels