Chaque année, à l'instar de l'ensemble des points focaux constituant le Reitox (Re´seau europe´en d'information sur les drogues et les toxicomanies) en Europe, l'OFDT adresse à l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) un rapport national sur l'état du phénomène de la drogue dans le pays. Le rapport est présenté sous la forme de 10 chapitres ou workbooks. Après avoir décrit le cadre légal et la politique de lutte contre les drogues illicites, il réunit les dernières données de prévalence d'usage en populations adulte et jeune ainsi que celles relatives à la prévention et aux conséquences sanitaires de ces consommations, ainsi qu'aux demandes de traitement et à la réduction des risques et des dommages. Il détaille aussi les évolutions des marchés des différentes drogues et aborde la réponse pénale, notamment grâce à un chapitre dédié à la prison. Enfin, il dresse un panorama (en anglais uniquement) des bonnes pratiques et de la recherche en matière de conduites addictives en France.

OFDT, janvier 2019

Téléchargez les différents chapitres

Using trendspotter methodology, this report explores signs of increasing availability and consumption of cocaine in Europe, in an effort to increase our understanding of recent changes in the cocaine market. The study investigates the consequences of these developments on acute health harms linked to cocaine and crack use and reviews the current public health responses to problems related to these drugs.

EMCDDA, Lisbon, December 2018, 28 p.

Téléchargez le document

Santé publique France publie ses baromètres 2016 et 2017 sur la perception du paquet de cigarettes par les fumeurs avant et après la mise en place du paquet neutre. Les résultats confirment que le paquet de tabac neutre est moins attractif pour l’ensemble des fumeurs.

Santé publique France, janvier 2019

Téléchargez le document

Un des principaux points évoqués porte sur la très large diffusion de la cocaïne sur le marché français et ses conséquences en incluant la question de la cocaïne basée. Un autre volet de l’analyse de TREND se penche sur la diffusion de substances traditionnellement consommées dans des cadres festifs spécifiques et qui, compte tenu de la porosité entre les différents types d’événements et du dynamisme commercial des dealers, sont désormais accessibles dans des espaces plus généralistes. Le GHB/GBL et la kétamine sont concernés par ces évolutions mais aussi les poppers et le protoxyde d'azote. Enfin, le dispositif insiste sur la persistance du succès des comprimés d’ecstasy en espace festif (préférés à la MDMA sous forme poudre). Concernant les nouveaux produits de synthèse (NPS), TREND confirme la focalisation sur quelques produits, dont les cathinones consommées, parmi d’autres substances, en contexte sexuel.  

Clément Gérome, Agnès Cadet-Taïrou, Michel Gandilhon, Maitena Milhet, Magali Martinez,Thomas Néfau, OFDT, Tendances n°129, décembre 2018

Téléchargez la revue

Voir aussi la déclinaison de l'enquête à Marseille (synthèse des résultats)

La mortalité par abus de médicaments antidouleur (painkillers) constitue aujourd’hui une problématique majeure aux États-Unis. Depuis 2000, la consommation d’opioïdes – sous forme légale, détournée ou illégale – a causé plus de 300 000 décès par surdose, donnant lieu à une crise sanitaire sans précédent. Décryptage.

I. Obradovic, Potomac Paper, n° 35, décembre 2018, 36 p.

Téléchargez l'article

Les transitions de la vie familiale influencent les comportements de santé, tel que le tabagisme, et entraînent des changements permanents ou temporaires, visibles bien avant et parfois bien après le passage à une configuration familiale différente. Pour le démontrer, les chercheurs dépassent la stratégie analytique traditionnelle qui ne prend en compte que l’effet immédiat des événements de la vie ou de la situation de famille et conduit à manquer le moment réel des changements de comportement tabagique. Ils mesurent à la fois les mécanismes d’anticipation et d’adaptation à l’œuvre au cours de la vie pour mettre en évidence l’ensemble du processus de tabagisme.

Ined, 15 novembre 2018

En savoir plus
Téléchargez l'article (en anglais) Damien Bricard, Stéphane Legleye, Myriam Khlat. Changes in smoking behaviour over family transitions: evidence for anticipation and adaptation effects. 2018

L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) et Santé publique France publient les résultats du volet "drogues illicites" du Baromètre santé 2017 qui a interrogé plus de 20 000 personnes âgées de 18 à 64 ans sur leurs usages de ces substances. Une large part de l’analyse porte sur le cannabis, produit illicite de très loin le plus expérimenté en France. Près de la moitié (45 %) des adultes en ont déjà consommé et un adulte sur 10 (11 %) est usager dans l'année. On dénombre 3,6 % d'usagers réguliers (au moins 10 usages dans le mois). L’usage quotidien concerne pour sa part 2,2 % des 18-64 ans. L’enquête souligne le maintien d’une prédominance masculine dans ces usages et le fait que les jeunes générations consomment davantage. Les expérimentations des autres substances illicites sont beaucoup plus rares et se situent en deçà de 6 %, même pour les drogues stimulantes qui sont les plus diffusées (5,6 % pour la cocaïne et 5,0 % pour la MDMA/ecstasy) avec les champignons hallucinogènes (5,3 %). L’usage de cocaïne dans l’année est de 1,6 % alors que celui de MDMA/ecstasy atteint les 1,0 %.

Stanislas Spilka, Jean-Baptiste Richard, Olivier Le Nézet et al., OFDT, Tendances, n° 128, novembre 2018

Téléchargez la revue

Ce rapport présente les résultats complets de l'enquête 2017 (dont la synthèse a été publiée en octobre). Après une présentation du dispositif Trend, il propose une approche transversale par espaces, usages et populations observées dans un premier temps puis par produits.

Claire Duport, Addiction Méditerranée, OFDT, novembre 2018, 107 p.

Téléchargez le rapport

Derniers contenus professionnels